La confiance en soi, de Charles PEPIN

Une envie, ça ne se décrète pas. Parlez-nous ici des livres, des films, et des auteurs que vous avez aimés.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 223
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie et biographie
⌨ : Correspondance
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

La confiance en soi, de Charles PEPIN

Message par GODET François » lundi 1 oct. 2018 21:09:50

Ce soir j'ai envie de vous parler d'un livre utile dans l'exercice de votre métier comme dans votre vie : la confiance en soi. Celle-ci repose sur trois piliers : la confiance en l'autre, la confiance en ses capacités et la confiance en la vie.
La confiance est la capacité enfantine d'aller vers ce que l'on ne connait pas comme si on le reconnaissait
comme l'a exprimé si joliment Christian Bobin.

Charles Pépin nous rappelle qu'il faut avoir confiance en soi pour réussir à trancher dans l'urgence comme le font justement les urgentistes.
L'homme devrait apprendre à détecter et à observer cette lueur qui, de l'intérieur, traverse son esprit comme un éclair.
Ralph Waldo Emerson

En effet l'intuition qui consiste à savoir s'écouter est une des clés de la confiance en soi. Mais elle doit, au préalable, s'affranchir de toute influence extérieure à nous-mêmes.
Et Sénèque de nous prévenir :
Le sage regarde en toutes choses, non le résultat, mais la décision qu'il a prise.
Face à un choix il nous faut en effet décider. Et prendre une décision c'est trouver la force de s'engager dans l'incertitude, réussir à y aller dans le doute, malgré le doute.
Et le professeur et ami de la sagesse de nous rappeler que la philosophie peut nous y aider en nous permettant de comprendre la différence entre choisir et décider, que nous confondons souvent. Choisir, c'est choisir logiquement, rationnellement, après un examen qui a réduit l'incertitude comme une peau de chagrin. Choisir, c'est se reposer sur des critères rationnels pour armer le bras de son action. Décider, c'est compenser l'insuffisance de ces critères par l'usage de sa liberté. Choisir, c'est savoir avant d'agir. Décider, c'est agir avant de savoir.
Décider, c'est faire acte de présence au cœur de l'incertain, au cœur de la vie même.
Jamais je ne pourrai lire un philosophe qui ne soit en même temps un exemple.
Nietzsche
Charles Pépin considère en effet que l'admiration est un intérêt d'autant plus vif pour le talent des autres qu'il nous dit quelque chose de la possibilité de notre propre talent. Admirer ce n'est pas s'oublier dans la contemplation du talent de l'autre mais s'en nourrir. En suivant son exemple, on peut devenir soi. Se réaliser.
Deviens ce que tu es
dit le Zarathoustra de Nietzsche.
Et en conclusion notre philosophe d'exprimer que,
avoir confiance en soi, ce n'est pas être sûr de soi. C'est trouver le courage d'affronter l'incertain au lieu de le fuir. Trouver dans le doute, tout contre lui, la force de s'élancer.
François GODET

Répondre

Retourner vers « Coups de cœur littéraires »