Nos vies à écrire, de Laurent CAILLAUD

Une envie, ça ne se décrète pas. Parlez-nous ici des livres, des films, et des auteurs que vous avez aimés.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 230
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Atelier d’écriture
⌨ : Conseil en écriture
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

Nos vies à écrire, de Laurent CAILLAUD

Message par GODET François » lundi 17 sept. 2018 11:11:41

Cet été, en déambulant dans les rues de Poitiers, j'ai été attiré par l'étal de livres d'occasion d'un libraire. Et plus précisément par le titre de l'un d'eux.

Cet ouvrage de poche a été rédigé par un confrère, mais je ne sais pas s'il est encore en activité.

Donc ce roman est intéressant à lire pour plusieurs raisons. Notamment quand son auteur nous décrit les charmes de notre métier.
Explorer chaque jour de nouveaux domaines. Analyser la motivation des gens. Et surtout faire tout ce qu'il peut pour donner satisfaction à ceux qui font appel à lui.

A travers son personnage principal, Rudy, il considère l'écriture comme un pouvoir.
Baguette magique dans les missives amoureuses, arme puissante pour obtenir gain de cause, outil incontournable à toute requête professionnelle ou administrative, voire objet de pression politique dans les discours des élus locaux.
Et Rudy, qui est un écrivain public, est heureux.
Ecrire pour ceux qui ne le peuvent pas, voilà qui donne un vrai sens à ma vie… Pouvoir rendre tout à coup un peu plus rose le sort d'une personne illettrée, juste en l'aidant par l'écriture à se sortir de la jungle de notre société.
Et on trouve même dans ce roman un passage consacré à la dysorthographie. Les fameux troubles graves et isolés de l'apprentissage de l'orthographe.
Mais au-delà des considérations professionnelles, ce livre vaut son pesant d'or car le personnage principal vit une expérience particulière en tant que professionnel de l'écriture. Il tombe amoureux non seulement d'une cliente, mais en plus celle-ci est célèbre.
Mais nous n'en dirons pas plus pour préserver le suspens des lecteurs.
François GODET

Répondre

Retourner vers « Coups de cœur littéraires »