La loi Pinel et l'esprit d'entreprendre

Un écrivain public, c’est aussi un homme ou une femme. Certaines situations contiennent tous les ingrédients pour exacerber l’éventail complet de nos passions. Venez crier ici vos joies et vos désespoirs.
Répondre
       
Avatar du membre
DETHYRE Patricia
Messages : 167
Inscription : lundi 15 févr. 2010 14:02:21
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Rédaction web
Région : Ile-de-France
Agglomération : Valpuiseaux
Téléphone : 33+ 6 76 84 62 90

Re: L'esprit d'entreprendre

Message par DETHYRE Patricia » jeudi 11 juil. 2013 17:05:14

Feuilleton du statut de l'auto-entrepreneur...
Pour ceux et celles que cela intéresse, ci-joint la réponse du service de la correspondance présidentielle suite à mon intervention auprès de M. Hollande (à noter, c'est une lettre-type car plusieurs collègues me l'ont déjà fait parvenir).
Ci-dessous, ma réponse à cette réponse.
Je ne peux que vous inviter à multiplier les démarches en évoquant votre propre situation, afin de faire en sorte que cette réforme débile ne passe pas. Il vous suffit pour cela d'aller sur Google, taper "Ecrire au Président de la République" et vous aurez accès au formulaire de contact sur lequel vous pouvez laisser un courrier. Il ne faut pas hésiter : les choses peuvent encore bouger, Mme PINEL est actuellement mise en difficulté notamment par le Sénat ...

Voici le texte de ma réponse de ce jour :
Le 11 juillet 2013

Madame Patricia Jannin,
J'ai bien reçu la réponse de M. Hollande et vous remercie de m'avoir répondu en son nom, même si celle-ci ne me donne pas satisfaction pour les raisons suivantes :

1/Ce qui motive l'entrepreneur, ce n'est pas de se constituer un "revenu d'appoint", mais bien de créer une vraie entreprise générant assez de C.A pour pouvoir en vivre correctement.

2/Si les auto-entreprises ont du mal à grandir, cela vient du manque de considération qu'on leur témoigne notamment dans l'accompagnement FINANCIER :
- de la part de la banque qui refuse d'octroyer un fonds de roulement qui permettrait au créateur de "voir venir" ("le statut d'auto-entrepreneur est trop aléatoire", "on verra quand vous pourrez justifier de 3 ans d'activité"), mais qui, tous les 3 mois, s'octroie des frais de gestion.
- de la part des structures associatives (OSEO et autres) qui NE VEULENT PAS VOUS AIDER QUAND L'ENTREPRISE EST DEJA CREEE : pour obtenir des aides, il aurait fallu venir les rencontrer AVANT et non APRES. Encore faudrait-il le savoir !

3/Si ce statut "conduit trop rarement au développement pérenne des entreprises ainsi créées", c'est parce que l'on N'A PAS ENCORE LES MOYENS DE NOS AMBITIONS, c'est-à-dire qu'on ne peut investir dans des insertions publicitaires payantes, des outils de communication valorisants (plaquette, flyers, site internet), acheter les logiciels ou matériels dont on a besoin, etc.

4/Depuis fin 2009, mon C.A a progressé tous les ans mais n'a atteint le seuil de 32.600 €. En 2012,j'ai fait + de 24.000 €. Mais, en retirant les différentes charges, j'ai à peine atteint 1500 €/mois. L'année 2013 est très difficile et mon C.A. va chuter. Comment pourrais-je changer de statut et donc PAYER + de CHARGES si je dépasse quand même 19.000 € ?

Pour se développer et changer de statut, les AE ont besoin qu'on les laisse travailler sereinement et qu'on leur ouvre quelques portes (notamment celles de la banque) pour pouvoir investir en matériel, en publicité, en communication, etc. Autre ex : pour mon travail, je n'ai qu'une vieille voiture d'occasion et ne peux m'en racheter une autre car, le savez-vous, il est impossible à un AE d'avoir un crédit à la consommation car "ils ne travaillent pas vraiment".

Mais, je vous l'affirme, je ne baisserai pas les bras. De toutes façons, je n'ai pas le choix : je n'ai ni droit au chômage, ni au RSA, je ne peux retrouver un emploi car à 52 ans on est trop vieux même pour faire de la manutention. Que pourrais-je faire d'autre ?

Merci Madame de bien vouloir remonter ces éléments à qui de droit afin que l'on ne se trompe pas de combat : LES FRAUDEURS SE TROUVENT DANS LA COUR DES GRANDS ! Il n'est à voir l'augmentation de 25 % en 1 an constatée chez les plus grandes fortunes professionnelles de France.

Avec mes salutations distinguées,
Patricia DETHYRE
MON METIER A ECRIRE
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Patricia Dethyre, Mon métier à écrire

Avatar du membre
PAWLICK Françoise
Messages : 127
Inscription : lundi 16 avr. 2012 08:08:22
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Atelier d’écriture
⌨ : Compte-rendu
Région : Ile-de-France
Agglomération : LIEUSAINT
Téléphone : 33+ 6 09 60 00 11

Message par PAWLICK Françoise » jeudi 11 juil. 2013 18:06:27

EXCELLENTE réponse Patricia, tu as parfaitement résumé la situation qui est le lot de nombre d'entre nous je pense!!!Encore une fois bravo et merci pour ta réactivité. Poursuivons la lutte jusqu'à la capitulation de Madame PINEL (ô Pinel...coupons là le débat de grâce). Je vais moi aussi mettre mon grain de sel et écrire une missive du même style à cette dame!
Bonnes vacances si tu peux te permettre d'en prendre. Pour ma part je suis ouverte à toutes propositions pendant l'été, où mon chiffre d'affaires forcément va être en chute libre comme tous les ans.

Bel été à tous
Françoise
Françoise Pawlick, Au Fil des Lettres...Au Fil de la Vie

Avatar du membre
DETHYRE Patricia
Messages : 167
Inscription : lundi 15 févr. 2010 14:02:21
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Rédaction web
Région : Ile-de-France
Agglomération : Valpuiseaux
Téléphone : 33+ 6 76 84 62 90

Message par DETHYRE Patricia » jeudi 11 juil. 2013 19:07:27

Salut Françoise,

Si je peux me permettre, écris plutôt à M. HOLLANDE et à M. AYRAULT. Quand ils en auront assez d'être submergés par les témoignages et les protestations, peut-être auront-ils une vision plus réaliste des choses.
Enfin, je ne suis pas certaine que Mme Pinel tienne compte d'éventuels courriers qui, forcément, la discréditeront.
A+
Patricia
Patricia Dethyre, Mon métier à écrire

Avatar du membre
PAWLICK Françoise
Messages : 127
Inscription : lundi 16 avr. 2012 08:08:22
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Atelier d’écriture
⌨ : Compte-rendu
Région : Ile-de-France
Agglomération : LIEUSAINT
Téléphone : 33+ 6 09 60 00 11

Message par PAWLICK Françoise » jeudi 11 juil. 2013 20:08:41

Entièrement d'accord avec toi Patricia...d'ailleurs je me dois de répondre à l'auteur théorique du courrier que j'ai reçu...donc M. HOLLANDE en personne!
En tout cas ta lettre montre bien ta détermination et j'espère que tu seras suivie par de nombreux autoentrepreneurs.
Bonne soirée,
Françoise
Françoise Pawlick, Au Fil des Lettres...Au Fil de la Vie

Avatar du membre
DETHYRE Patricia
Messages : 167
Inscription : lundi 15 févr. 2010 14:02:21
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Rédaction web
Région : Ile-de-France
Agglomération : Valpuiseaux
Téléphone : 33+ 6 76 84 62 90

Message par DETHYRE Patricia » vendredi 12 juil. 2013 09:09:38

Bonjour Pierre-Gilles,

Merci pour ce partage. Dans ma réponse initiale (mais je n'ai pu tout caler faute de place) j'évoquais effectivement l'argument fallacieux de la "concurrence déloyale" et le poids des lobbies du bâtiment sans doute à l'origine de cette réforme bancale. Ma suggestion était alors d'interdire l'accès à l'auto-entreprise pour tous les artisans du bâtiment. D'autres professions sont d'emblée interdites, pourquoi pas celles-ci ?

J'ai effectivement lu que le Sénat contestait les arguments avancés par Mme PINEL pour cette réforme. C'est quand même un signe évident de son incompétence ! Je vais donc m'empresser de lire le document que tu as joint.

Patricia
Patricia Dethyre, Mon métier à écrire

Avatar du membre
DETHYRE Patricia
Messages : 167
Inscription : lundi 15 févr. 2010 14:02:21
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Rédaction web
Région : Ile-de-France
Agglomération : Valpuiseaux
Téléphone : 33+ 6 76 84 62 90

Message par DETHYRE Patricia » mercredi 17 juil. 2013 17:05:26

Bravo ! J'espère que cela apportera de l'eau au moulin...
Patricia
Patricia Dethyre, Mon métier à écrire

Avatar du membre
THIBORD-GAVA Sophie
Messages : 329
Inscription : lundi 5 janv. 2009 19:07:50
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
Agglomération : Troyes

Message par THIBORD-GAVA Sophie » jeudi 18 juil. 2013 13:01:42

Bonjour à chacun,
Par manque de temps, ma réponse sera succincte : vous dire simplement que j'apprécie ces échanges et la pertinence des arguments avancés. Ajouter ceci : il est hallucinant (peut-être même malhonnête intellectuellement) qu'à une époque où dans beaucoup de domaines on met l'accent sur "le petit, le micro, le mini, le nano", et j'en oublie sûrement, pour montrer tout l'intérêt qu'il y a à les considérer, "nos" gouvernants s'ingénient à demeurer dans les grandes artères plutôt que de prendre les chemins de traverse bien plus prometteurs. J'ai reçu par écrit une réponse (comparable à la vôtre) de madame la directrice de Cabinet de notre président paranormal. J'ai dans le projet de lui répondre, poliment mais un brin acerbe avec copie à mes députés.
Bien à vous.
Sophie

Avatar du membre
PAWLICK Françoise
Messages : 127
Inscription : lundi 16 avr. 2012 08:08:22
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Atelier d’écriture
⌨ : Compte-rendu
Région : Ile-de-France
Agglomération : LIEUSAINT
Téléphone : 33+ 6 09 60 00 11

Message par PAWLICK Françoise » jeudi 18 juil. 2013 13:01:54

J'adore ton humour pince-sans-rire Sophie!!! N'hésite pas à te lâcher auprès de cette éminente collaboratrice de notre président "paranormal" (je reprends ton terme si bien choisi!).
Bonne inspiration!
Françoise
Françoise Pawlick, Au Fil des Lettres...Au Fil de la Vie

Avatar du membre
MORVAN Rozen
Messages : 185
Inscription : mardi 10 juil. 2007 16:04:56

Message par MORVAN Rozen » samedi 27 juil. 2013 18:06:48

Bonsoir.

Je ne suis pas intervenue dans ce débat jusqu’à présent, car je pense qu’il relève d’un syndicat plus que d’une association.
Lire ces interventions me donne l’impression que vous jugez que hors l’auto-entreprise il n’y a point de salut pour les professionnels ayant une faible activité. Le fait d’être entrepreneure-salariée d’une SCOP me permet très facilement d’être à temps partiel, mon salaire dépendant de ma trésorerie.

Voici un lien permettant d’avoir des informations sur les coopératives d’activités et d’emploi http://www.apce.com/pid648/cooperatives-activites.html et plus précisément sur Coopea http://www.copea.fr/ à laquelle appartient Crealead http://crealead.com/ (plus que mon « employeur », puisque je suis devenue associée).

Bon courage,

Rozen MORVAN

Avatar du membre
PAWLICK Françoise
Messages : 127
Inscription : lundi 16 avr. 2012 08:08:22
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Atelier d’écriture
⌨ : Compte-rendu
Région : Ile-de-France
Agglomération : LIEUSAINT
Téléphone : 33+ 6 09 60 00 11

Message par PAWLICK Françoise » mardi 13 août 2013 08:08:51

Merci Pierre-Gilles de continuer à nous tenir informés des derniers "rebondissements"!
Nous surveillerons donc l'évolution des tractations estivales...
A bientôt
Françoise
Françoise Pawlick, Au Fil des Lettres...Au Fil de la Vie

Avatar du membre
ARRIS Stéphane
Messages : 1
Inscription : jeudi 27 avr. 2017 09:09:31
Emploi : Écrivain public
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Message par ARRIS Stéphane » jeudi 27 avr. 2017 09:09:33

PAWLICK Françoise a écrit :
jeudi 30 mai 2013 17:05:00
Tout à fait d'accord pour dénoncer cette injustice flagrante !
Je ne sais pas vraiment quel est le revers des lois sur les defiscalisation, mais je trouve que cette loi est très pratique et avantageux pour tous.

Avatar du membre
CHAPON MENOU Claude
Secrétaire du GREC Méditerranée
Messages : 196
Inscription : mercredi 19 févr. 2014 17:05:37
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Compte-rendu
⌨ : Calligraphie
Région : Occitanie
Agglomération : Nîmes
Téléphone : 33+ 6 08 69 38 62

Message par CHAPON MENOU Claude » mardi 2 mai 2017 12:12:37

Pierre-Gilles LAUNAY a écrit :Cela a pris 5 ans et le gouvernement y est parvenu : le régime des autoentrepreneurs n’existe plus. Il a été aligné sur celui des microentreprises.
On peut consulter le site de l'autoentrepreneur.
@bc-Cigale Claude CHAPON MENOU Conseil éditorial – Écrivain-Conseil®
Au service de vos écrits et publications depuis 2013.

Avatar du membre
LARUE Agrippin
Messages : 1
Inscription : mercredi 15 janv. 2020 13:01:15
Emploi : Écrivain public
⌨ : Plume littéraire
Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Téléphone : 33+617980489124503

Message par LARUE Agrippin » mercredi 15 janv. 2020 13:01:17

DETHYRE Patricia a écrit :
jeudi 11 juil. 2013 17:05:14
Feuilleton du statut de l'auto-entrepreneur...
Pour ceux et celles que cela intéresse, ci-joint la réponse du service de la correspondance présidentielle suite à mon intervention auprès de M. Hollande (à noter, c'est une lettre-type car plusieurs collègues me l'ont déjà fait parvenir).
Ci-dessous, ma réponse à cette réponse.
Je ne peux que vous inviter à multiplier les démarches en évoquant votre propre situation, afin de faire en sorte que cette réforme débile ne passe pas. Il vous suffit pour cela d'aller sur Google, taper "Ecrire au Président de la République" et vous aurez accès au formulaire de contact sur lequel vous pouvez laisser un courrier. Il ne faut pas hésiter : les choses peuvent encore bouger, Mme PINEL est actuellement mise en difficulté notamment par le Sénat ...

Voici le texte de ma réponse de ce jour :
Le 11 juillet 2013

Madame Patricia Jannin,
J'ai bien reçu la réponse de M. Hollande et vous remercie de m'avoir répondu en son nom, même si celle-ci ne me donne pas satisfaction pour les raisons suivantes :

1/Ce qui motive l'entrepreneur, ce n'est pas de se constituer un "revenu d'appoint", mais bien de créer une vraie entreprise générant assez de C.A pour pouvoir en vivre correctement.

2/Si les auto-entreprises( rachat de credit meilleur taux ) ont du mal à grandir, cela vient du manque de considération qu'on leur témoigne notamment dans l'accompagnement FINANCIER :
- de la part de la banque qui refuse d'octroyer un fonds de roulement qui permettrait au créateur de "voir venir" ("le statut d'auto-entrepreneur est trop aléatoire", "on verra quand vous pourrez justifier de 3 ans d'activité"), mais qui, tous les 3 mois, s'octroie des frais de gestion.
- de la part des structures associatives (OSEO et autres) qui NE VEULENT PAS VOUS AIDER QUAND L'ENTREPRISE EST DEJA CREEE : pour obtenir des aides, il aurait fallu venir les rencontrer AVANT et non APRES. Encore faudrait-il le savoir !

3/Si ce statut "conduit trop rarement au développement pérenne des entreprises ainsi créées", c'est parce que l'on N'A PAS ENCORE LES MOYENS DE NOS AMBITIONS, c'est-à-dire qu'on ne peut investir dans des insertions publicitaires payantes, des outils de communication valorisants (plaquette, flyers, site internet), acheter les logiciels ou matériels dont on a besoin, etc.

4/Depuis fin 2009, mon C.A a progressé tous les ans mais n'a atteint le seuil de 32.600 €. En 2012,j'ai fait + de 24.000 €. Mais, en retirant les différentes charges, j'ai à peine atteint 1500 €/mois. L'année 2013 est très difficile et mon C.A. va chuter. Comment pourrais-je changer de statut et donc PAYER + de CHARGES si je dépasse quand même 19.000 € ?

Pour se développer et changer de statut, les AE ont besoin qu'on les laisse travailler sereinement et qu'on leur ouvre quelques portes (notamment celles de la banque) pour pouvoir investir en matériel, en publicité, en communication, etc. Autre ex : pour mon travail, je n'ai qu'une vieille voiture d'occasion et ne peux m'en racheter une autre car, le savez-vous, il est impossible à un AE d'avoir un crédit à la consommation car "ils ne travaillent pas vraiment".

Mais, je vous l'affirme, je ne baisserai pas les bras. De toutes façons, je n'ai pas le choix : je n'ai ni droit au chômage, ni au RSA, je ne peux retrouver un emploi car à 52 ans on est trop vieux même pour faire de la manutention. Que pourrais-je faire d'autre ?

Merci Madame de bien vouloir remonter ces éléments à qui de droit afin que l'on ne se trompe pas de combat : LES FRAUDEURS SE TROUVENT DANS LA COUR DES GRANDS ! Il n'est à voir l'augmentation de 25 % en 1 an constatée chez les plus grandes fortunes professionnelles de France.

Avec mes salutations distinguées,
Patricia DETHYRE
MON METIER A ECRIRE
Salut, oui c'est un peu difficile de trouver un emploi à 52 ans

Répondre

Retourner vers « Des mots des humeurs »