Toute la lumière que nous ne pouvons voir, d’Anthony DOERR

Une envie, ça ne se décrète pas. Parlez-nous ici des livres, des films, et des auteurs que vous avez aimés.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 203
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Calligraphie
⌨ : Compte-rendu
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

Toute la lumière que nous ne pouvons voir, d’Anthony DOERR

Message par GODET François » mardi 6 mars 2018 16:04:16

Ce magnifique roman possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre. Admirablement écrit, ce récit nous entraine sur près de 700 pages du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux jeunes héros dont l’existence est bouleversée par la guerre.

Les deux protagonistes principaux qui ne se croiseront qu’une seule journée ont des qualités remarquables. Marie-Laure est aveugle et réfugiée avec son père dans les fortifications de Saint-Malo, et Werner qui est orphelin est un véritable prodige des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.

Les deux histoires de nos héros qui sont à la fois ordinaires et extraordinaires cohabitent tout au long de la trame de ce récit pour notre plus grand plaisir.

Cette fresque envoutante, qui est bien plus qu’un nouveau roman sur la Seconde Guerre mondiale, est surtout une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine.

Ce livre est la preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde.
François GODET

Répondre

Retourner vers « Coups de cœur littéraires »