L’Académie française s’attaque aux fake news

Une émission littéraire, un salon de l’écriture, une foire aux livres, une réunion de l’Académie... tout nous intéresse du moment que c’est de la littérature ou de l’écriture.
Répondre
       
Avatar du membre
LAUNAY Pierre-Gilles
Messages : 170
Inscription : vendredi 10 août 2012 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Correction-relecture
⌨ : Opérateur PAO
Région : Auvergne-Rhône-Alpes
Agglomération : Clermont-Ferrand
Téléphone : 33+ 4 82 53 27 71

L’Académie française s’attaque aux fake news

Message par LAUNAY Pierre-Gilles » jeudi 27 déc. 2018 10:10:34

Depuis deux ans l’expression fake news s’est largement répandue en France, à croire que les journalistes ne connaissent décidément pas la langue française !

L’Académie française rappelle que ce terme ne se justifie guère. L’expression fake new est de l’américain pur et dur qui remplace en fait de nombreux mots bien plus précis en français, par exemple : bobard, boniments, contrevérité, mensonge, ragot, tromperie, trucage.
La prolifération des fake news
La prolifération des contrevérités
Alimenter la presse en fake news
Alimenter la presse en ragots
Le Corrigeur : correcteur-relecteur et technicien PAO.
Mais je vous le demande, peut-on réellement imaginer une police sans sérif (Le Corrigeur, 2012).

Répondre

Retourner vers « Autour de l’écriture »