CHEMIN DE RECONNAISSANCE

Un écrivain public, c’est aussi un homme ou une femme. Certaines situations contiennent tous les ingrédients pour exacerber l’éventail complet de nos passions. Venez crier ici vos joies et vos désespoirs.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 246
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Correspondance
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

CHEMIN DE RECONNAISSANCE

Message par GODET François » mercredi 15 avr. 2020 11:11:27

Quelle est longue et sinueuse cette route qui mène à la gratitude ! Il semble cependant que le temps fasse son oeuvre. Dommage qu'il faille des situations extrêmes pour qu'elle se manifeste. Je pense ainsi bien sûr au personnel hospitalier qui est reconnu par les applaudissements du soir. Mais de nombreux autres métiers indispensables à la bonne marche de notre société ne sont pas encore mis en avant.
Et je pense que pour cela il faut commencer par l'humilité, l'oubli de soi pour regarder et donner ce que chacun attend.
Comme un vrai compliment spontané et sans mauvaise intention de manipulation éventuelle.
N'oublions pas d'autre part que ce que l'on regarde et la manière dont se porte notre regard est à l'image de notre propre âme. On a potentiellement en soi les qualités admirées, sinon on ne les remarquerait même pas. Il en est de même d'ailleurs pour les défauts. La paille et la poutre comme dirait l'autre.
Je me porte garant de mes propos. Ils sont une garantie pour l'avenir de notre société. Ce fameux regard que chacun porte sur autrui est en train de changer. Qui eut pensé qu'une pandémie en eut été à l'origine ?
François GODET

Répondre

Retourner vers « Des mots des humeurs »