DE GRE OU DE FARCE

Un écrivain public, c’est aussi un homme ou une femme. Certaines situations contiennent tous les ingrédients pour exacerber l’éventail complet de nos passions. Venez crier ici vos joies et vos désespoirs.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 246
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Correspondance
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

DE GRE OU DE FARCE

Message par GODET François » mercredi 29 avr. 2020 11:11:30

L'actualité citadine me donne envie d'écrire sur ce qui se passe dans la rue parisienne. Je remarque tout d'abord que les femmes voilées ont étrangement disparu de la circulation et je ne crois pas que le Ramadan y soit pour quelque chose.
Je vois de plus en plus de personnes masquées mais souvent avec une triste mine. Le masque va être de plus en plus à la mode dans les prochains jours.
C'est pourquoi je regrette que les magasins de farce et attrape soient actuellement fermés. J'aurais en effet grandement envie de porter une perruque pour mimer l'impossibilité de se rendre chez le coiffeur, mais aussi pour choisir des masques joyeux et de fête afin de prendre le contrepied de la morosité ambiante.
C'était mon humeur du jour. Apparemment elle est bonne. (wink)
François GODET

Répondre

Retourner vers « Des mots des humeurs »