NOURRITURE LIVRESQUE

Un écrivain public, c’est aussi un homme ou une femme. Certaines situations contiennent tous les ingrédients pour exacerber l’éventail complet de nos passions. Venez crier ici vos joies et vos désespoirs.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 246
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Correspondance
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

NOURRITURE LIVRESQUE

Message par GODET François » samedi 2 mai 2020 11:11:48

Je fais attention à ma ligne quand j'écris - au plutôt à mes lignes parce que je rédige beaucoup.
Quand je lis je ne crains pas de prendre du poids dans l'existence car les auteurs me donnent des vitamines pour affronter cette dernière notamment par le récit de la riche expérience de chacun.
Mais il est important de bien digérer les connaissances acquises pour mieux pouvoir les intégrer à sa propre histoire. Sans bonne assimilation pas de richesse acquise et on mincit à vue d'oeil. Et on n'est pas beau à voir ou plus exactement à lire. Nos textes manquent alors de consistance.
L'important est de toujours aller à l'essentiel même si c'est par des chemins détournés. Et lorsqu'on y parvient, pas besoin de gras pour le faire ressortir et on se sent plus léger.
Dans le domaine de la lecture j'ai toujours eu un grand appétit. J'ai toujours faim d'apprendre en écoutant divers auteurs.
Je dois vous laisser car c'est l'heure du repas ! (nerd)
François GODET

Répondre

Retourner vers « Des mots des humeurs »