UNE AME QUI PARLE

Un écrivain public, c’est aussi un homme ou une femme. Certaines situations contiennent tous les ingrédients pour exacerber l’éventail complet de nos passions. Venez crier ici vos joies et vos désespoirs.
Répondre
       
Avatar du membre
GODET François
Messages : 266
Inscription : mercredi 5 oct. 2011 19:07:32
Emploi : Écrivain public membre du GREC, le GRoupement des Écrivains-Conseils®
⌨ : Récit de vie, biographie, monographie
⌨ : Correspondance
Région : Ile-de-France
Agglomération : Paris
Téléphone : 33+ 6 30 90 44 02

UNE AME QUI PARLE

Message par GODET François » samedi 9 mai 2020 09:09:27

Hier en méditant (de manière naturelle) je pensais à la lecture de biographies ou d'autobiographies. Mais je crois que c'est vrai également lorsqu'un roman nous plait beaucoup et donc
qu'il nous parle
en quelque sorte.
Donc en lisant ces différents livres dans la solitude on a l'impression que l'écrivain ou l'écrivaine s'adresse à nous comme un ami le ferait. Je trouve que c'est d'autant plus vrai dans les autobiographies lorsque la personne est simple et sincère. J'ai ainsi en mémoire le Devenir de Michelle OBAMA (femme de l'ex-président) et dont je recommande la lecture pour ces raisons.
Lorsqu'on lit ce genre d'ouvrage on se trouve dans la peau d'un confident, en pleine écoute (puisqu'on ne peut évidemment parler ou répondre à la personne) et je trouve que pour cette raison notre propre âme est en lien avec l'âme de la personne racontée ou qui se raconte. Le décalage non pas horaire, mais journalier entre l'écriture de l'ouvrage et sa lecture ne procure pas de désagrément suite à ce voyage dans le temps et l'espace.
A l'heure des réseaux sociaux et des sollicitations diverses, se concentrer sur une seule personne recentre. Et on a l'impression d'apprendre et de retenir quelque chose tout en réfléchissant car on est moins dans le registre émotionnel même si l'écrit peut nous remuer de l'intérieur.
C'est sans doute pour cela que ce genre de lecture fait du bien et apaise.
J'espère avoir bien traduit ma pensée. Je vous remercie de votre écoute attentive.
A bientôt.
François GODET

Répondre

Retourner vers « Des mots des humeurs »