Quelques bonnes raisons pour organiser un Forum du GREC


Marie BERNARD 8 novembre 2018 Facebook Twitter LinkedIn Google+ En direct du GREC


atelier du grec

Organiser un Forum, c’est, bien sûr, tout ce que l’on peut imaginer : du temps, de l’énergie, des doutes, des questions, des imprévus. Mais ce sont aussi beaucoup de satisfactions, de rires et… de bonnes surprises.

La gréciste Marie BERNARD du cabinet PoKoapoKo fait le point sur la question.

Un bon levier de communication local

La première étape d’un Forum du GREC, c’est la préparation : rencontrer des partenaires, délimiter le projet, prendre des contacts pour lui donner corps. L’appartenance au GREC, une association nationale d’écrivains publics, ouvre bien des portes et des oreilles dans notre petit coin de campagne.

Puis vient le temps de l’action : les ateliers se mettent en place et la magie de l’écriture opère dans des échanges toujours riches et parfois surprenants ; un bon moyen pour faire connaitre notre profession au niveau local.

Les médias sont bien sûr sur les dents, et nous avec : radios, journaux papier et Internet. Nous sommes même invitées à la télé, sans parler des affiches et autres supports publicitaires. C’est simple, le GREC se retrouve partout !

Des liens entre membres d’un même groupement

Nous étions plusieurs grécistes assez éloignées les unes des autres géographiquement. Nous nous étions rencontrées dans des réunions du groupe local sur Toulouse. Sans le Forum, nous n’aurions certainement jamais eu l’occasion d’aller plus loin.

Nous avons mené un travail de préparation à trois pendant un an et demi. Peu à peu, nous avons appris à nous connaitre et, plus nous nous connaissions, plus nous avions conscience du lien que nous construisions. Notre relation s’est tissée d’échanges, de confiance, de solidarité, d’écoute, de respect. Bien sûr, il y a eu des tensions et des désaccords, mais surtout la certitude, inestimable, que nous apprenions ensemble, les unes des autres, et que nous pouvions compter les unes sur les autres.

C’est ainsi que l’envie de prolonger cette expérience a donné naissance au GREC d’Oc, nouveau nom du groupe local que nous avons relancé au printemps.

Le sentiment d’appartenir au GREC

Les trois jours du Forum sont passés comme dans un rêve. La magie a opéré. Nous avons partagé avec une belle intensité des échanges riches, généreux et passionnés. Dans ce groupe, je me suis sentie à ma place et heureuse pour nous trois de voir notre travail reconnu et apprécié ; une forme d’aboutissement de notre engagement.

En résumé